L’endurance est-elle importante pour les coureurs?

L’une des principales astuces pour progresser dans le running est de courir lentement et à un bon rythme. Que vous soyez un débutant ou un professionnel de la course à pied, vous devez maitriser votre rythme de course sur la durée. En courant à un bon rythme, vous progressez bien sans vous épuiser. Cette capacité à courir lentement et à un très bon rythme est l’endurance. En quoi l’endurance est-elle fondamentale pour les coureurs ? Eléments de réponse dans cet article.

L’endurance permet au coureur de bien s’oxygéner

L’endurance offre de nombreux avantages aux coureurs, qu’ils soient débutants ou expérimentés. En réalité, d’une manière générale, l’objectif visé par les coureurs n’est pas l’augmentation de la quantité d’oxygène à inspirer, mais plutôt sa bonne utilisation. En pratiquant une bonne endurance, le coureur pourra jouir d’une excellente utilisation de l’oxygène disponible. L’endurance procure donc d’importants bienfaits pour le coureur et lui permet de progresser dans sa course.

L’endurance permet au Runner de renforcer son cœur

Le cœur est un muscle constamment sollicité lors d’une course. En musclant votre cœur, l’endurance lui permet de s’adapter à l’intensité des efforts fournis. Un flux sanguin important afflue dans le cœur et lui permet de se renforcer malgré l’effort. Ainsi donc, plus vous progressez dans la course, plus le cœur se renforce et devient résistant. Ses battements seront alors plus fluides pour une meilleure distribution du sang frais dans tout l’organisme. Les muscles aussi seront suffisamment oxygénés et pourront être en mesure de produire plus d’énergie pour permettre au coureur d’être plus endurant.

L’endurance permet aux muscles de s’adapter

Lorsque vous courez à un rythme lent et continu, vous développez au sein de vos muscles, un véritable réseau capillaire sanguin. Le principal rôle de ces capillaires sanguins est de recueillir l’importante quantité de flux sanguin. Cet apport conséquent favorise la multiplication des mitochondries, qui sont de véritables productrices d’énergie. Plus on a de mitochondries, plus l’énergie produite est importante et les muscles se renforcent. 

L’endurance permet d’augmenter son volume d’entraînement

En pratiquant l’endurance lors de votre course, vous avez l’assurance de courir à un rythme intéressant et régulier sans pour autant que cela ne présente des risques. En réalité, lorsque vous courez à un rythme lent et idéal, vous avancez exclusivement avec votre rythme aérobie. Votre corps produit peu ou pas de fatigue et par conséquent, votre volume d’entraînement augmente. Vous aurez ainsi moins de risques de blessures.

L’endurance permet au coureur de travailler son souffle et progresser

En travaillant votre endurance, vous améliorez considérablement votre souffle et cela vous permet de progresser sans risques. En d’autres termes, une bonne endurance permet au coureur d’améliorer ses performances tout en gagnant en confort et en plaisir. Avec une bonne endurance, un coureur pourra courir de nombreuses heures sans s’user. En effet, dans une compétition de running ou autres, c’est l’endurance qui permet de différencier deux athlètes de même niveau. C’est le plus endurant qui progressera le mieux et qui pourra remporter le sacre final.

Courir tous les jours est déconseillé: voici pourquoi

Le running est une discipline sportive de plus en plus prisée au point où il devient une passion pour certains coureurs. Dans le but d’atteindre plus rapidement leurs objectifs, certains runners, qu’ils soient débutants ou professionnels, estiment qu’il faut courir tous les jours.  Même si le running procure d’énormes bienfaits pour la santé du corps, il est souvent déconseillé de courir tous les jours. Explications.

Courir tous les jours n’est clairement pas conseillé

Le running est une activité sportive qui a un impact important sur le corps. Même si le corps est fait pour supporter tous les chocs engendrés par le running, il faut nécessairement beaucoup de temps pour permettre au corps de s’adapter. En effet, pratiquer la course à pied tous les jours sans affecter sérieusement le corps est peut-être recommandé aux professionnels qui s’entraînent depuis des années et qui disposent d’un bon plan d’entraînement. Encore qu’à ce niveau, il est fortement recommandé de laisser tout au moins un jour de repos dans la semaine afin de permettre aux muscles et au corps de bien récupérer.

Si vous êtes un débutant, courir environ 30 minutes tous les jours relève carrément de la folie. En tant que débutant, vos tendons et vos articulations ne sont pas encore aptes à supporter une telle intensité d’activité. En courant tous les jours, vos muscles et articulations atteindront leur seuil de tolérance et les problèmes physiques vont commencer.

En réalité, la course à pied est une activité physique qui fait brûler énormément de calories tout en sollicitant presque toutes les parties du corps. Faites donc attention à ne pas en faire trop.

Tout est une question d’intensité de course

Même si vous devriez vous hasarder à courir tous les jours, il est recommandé de respecter la règle de l’endurance fondamentale en pratiquant une grande proportion de course à une faible intensité. Même un coureur fortement expérimenté ne pourra pas courir intensément tous les jours de la semaine, à plus forte raison un débutant. Si vous pratiquez 30 minutes de course tous les matins et en plus à forte intensité, vous ne tarderez pas à en subir les graves conséquences sur votre corps.

Permettre au corps de récupérer

Le repos ainsi que la récupération du corps sont essentiels lorsque vous-vous entraînez à une certaine intensité et selon une fréquence déterminée. En effet, si vous courez à trop forte intensité au-delà des capacités de votre corps, une fatigue générale se mettra en place et le risque de blessure va augmenter. Le corps aura donc besoin de temps pour récupérer correctement de cet entraînement.

Etant donné que le processus de réparation et de récupération prend un peu de temps, il est donc conseillé d’intercaler vos séances d’entraînement par un ou deux jours de repos minimum par semaine.

Le running est-il un sport?

Le running fait partie des pratiques sportives les plus répandues au monde. Discipline très tendance de la course à pied, le running est pourtant méconnu d’une importante frange de personnes. De nombreuses personnes le confondent par exemple à une simple course à pied ou au jogging. Qu’est-ce que le running ? Est-il un sport à part entière et comment est-il pratiqué ? Quels sont ses bienfaits ? Découvrons ensemble cette discipline sportive qui a de nos jours, de plus en plus d’adeptes.

Le running: un sport qui s’est révolutionné au fil des années

Le terme running est apparu pour la toute première fois dans les années 1970. Mais bien avant cela, la course à pied suscitait déjà un certain engouement depuis la création des jeux olympiques en 1896. Depuis lors, la passion pour la course à pied n’a cessé de croître tout au long du 20ème siècle avant d’atteindre son pic et devenir une discipline sportive professionnelle en 1982. A partir de ce moment, de nombreux athlètes se sont engagés dans des spécialités de running comme la vitesse, la course de fond ou de demi-fond. A la suite de ces différentes spécialisations, les équipements ont également connu une évolution, s’adaptant donc à chaque catégorie de discipline et de coureur.

Aujourd’hui, cette discipline sportive s’est totalement démocratisée avec l’avènement de  nouveaux accessoires et équipements exclusivement adaptés à la pratique du running. Cette véritable révolution fait donc du running, un sport à part entière.

Où se pratique le running?

Le running se pratique le plus souvent en extérieur et en plein air. Vous pouvez également le pratiquer dans un club ou chez vous avec l’aide ou pas d’un coach. L’important est de vous doter d’une très forte motivation et des équipements nécessaires qui vous permettront d’avancer et de réaliser de grandes performances.

Pour la pratique du running, il est le plus souvent recommandé de démarrer par des échauffements. Cela permet de mobiliser les genoux, les épaules, les chevilles ainsi que les autres parties du corps. Mettez de toutes les façons en place un véritable plan d’entraînement bien taillé qui vous permettra de progresser sans vous blesser. Si vous êtes un débutant, commencez par 30 minutes de running tout en démarrant par de petites foulés. Au bout des 30 minutes de course, vous pouvez terminer par 15 minutes environ d’étirements afin de relaxer les muscles sollicités.

Les bienfaits du running

Le running s’inscrit désormais comme étant une discipline sportive qui procure énormément de bienfaits pour la santé et le bien-être du corps. En effet, en pratiquant régulièrement ce sport, vous augmentez significativement votre espérance de vie de 4 à 5 ans environ. Le running permet également de retrouver une meilleure ligne, car il fait partie des sports qui font le plus dépenser en calories. Le running favorise aussi le renforcement du cœur, renforce la capacité respiratoire et améliore la circulation du sang. La pratique du running vous permet aussi d’évacuer le stress et de mieux gérer les émotions. C’est un sport aux multiples bienfaits pour le corps et l’esprit.