Zoom sur Ryan Hall

Ryan Hall est un sportif américain né le 14 octobre 1982, dans l’Etat de Washington. Ryan Hall s’est surtout révélé à la face du monde dans le marathon et le semi-marathon au début des années 2000. Il est d’ailleurs considéré à ce jour, comme étant l’un des meilleurs marathoniens des Etats-Unis dans sa catégorie. Ayant arrêté sa carrière en athlétisme suite à une méforme, il s’est reconverti dans la musculation et a changé radicalement de forme physique. Voici un zoom sur Ryan Hall, l’ancien athlète devenu bodybuilder.   

Un démarrage sur piste fulgurant

Ryan Hall a démarré l’athlétisme depuis le collège au tout début des années 2000. Il a tout d’abord démarré avec le cross-country où il s’est même révélé en réalisant d’incroyables performances avant d’atterrir sur piste. En 2005, il devient professionnel et signe un contrat avec Asics qui sponsorise presque toute sa carrière. Après la signature de son contrat avec Asics, il réalise d’excellents chronos sur la piste, en l’occurrence sur 1500 m (3’43″21), 2000m (8’26″26) et le 5000m (13’16″03).

Depuis ses succès, Ryan Hall s’est désormais concentré sur ses entrainements. Pendant ce temps, sa femme qui elle-même est une coureuse professionnelle a décidé de s’occuper de sa communication sur les réseaux sociaux.

Une entrée réussie dans le marathon et des records

JD, CC BY 2.0 https://creativecommons.org/licenses/by/2.0, via Wikimedia Commons

Après quelques expériences sur pistes, il bascule rapidement vers le marathon. Pour ses débuts dans cette discipline, il réalise de belles performances en claquant un chrono de 2h08’24 à Londres. C’était en 2007. Il réalisa alors en ce temps, l’un des meilleurs chronos pour un américain sur une telle distance. Il couru ensuite le semi-marathon de Houston et réalisa un chrono inédit de 59’43. Cette incroyable performance reste jusqu’à ce jour, le record des USA sur cette épreuve.

Au marathon de Londres, Ryan Hall a encore réalisé une performance magistrale en établissant un record en 2h06’17. Il participa ensuite aux jeux olympiques de Pékin où il se classa à la dixième place avec un chrono de 2h12’33. En 2012, toujours à Londres, il compétit au trail avec la team US. A l’issue de la compétition, il se hissa à la deuxième place. Il abandonna ensuite lors des jeux de Londres.

Un arrêt de carrière en athlétisme puis un basculement en musculation

Après plusieurs tentatives de relance, il connut de nombreux abandons, victime d’une fatigue chronique. Il réussit tout de même à terminer le marathon de Boston en 2014, mais abandonna par la suite à New-York et bien ailleurs.

Il a commencé par ressentir une fatigue générale et sa santé devenait de plus en plus fragile. Il éprouvait donc d’énormes difficultés physiques et peinait à retrouver son niveau.  En 2016, Il décida de mettre fin à la compétition et se reconvertit à la musculation. A partir de ce moment, il connut une véritable transformation physique où il passa de 58 à 75 kg.

En 2017, il tenta de revenir à la compétition, mais cette fois-ci, pour une cause caritative. Ce fut pour lui un pari réussi, car il termina le tour World Marathon Challenge.

Usain Bolt: la star

Ayant vu le jour le 21 août 1986, le Célèbre athlète Usain Bolt a passé une grande partie de son enfance dans la ville de Sherwood Content au nord de la Jamaïque. Révélé pour la première fois au monde sportif international en 2002 aux championnats du monde junior, Usain Bolt n’a plus arrêté d’empiler les succès. Il détient aujourd’hui le record du monde et le record olympique sur les distances du 100 mètres et du 200 mètres. Il est considéré comme étant le meilleur sprinter de tous les temps. Voici un zoom sur Usain Bolt : la star incontestée du sprint.

Usain Bolt : la révélation

Usain Bolt s’est révélé au monde du sport pour la première fois lors de son sacre sur les 200 mètres aux championnats du monde junior en 2002. En 2003, il enchaîna une nouvelle performance en remportant les mondiaux de la jeunesse, toujours sur le 200 mètres. Sur cette lancée, il se présenta au Jeux Olympiques de 2004 dans la même catégorie, mais il a malheureusement été éliminé lors des phases de série.  Il rebondit rapidement trois ans plus tard en 2007 lors des championnats du monde où il remporta la médaille d’argent sur le 200 mètres. C’est en 2008 qu’il amorça son ascension fulgurante en battant le record du monde sur 100 mètres au grand prix de New-York avec un chrono de 9,72. Cette incroyable performance l’a immédiatement propulsé au rang de grandissime favoris aux JO de 2008.

Et Usain Bolt devint l’homme le plus rapide du monde

En 2007, Usain Bolt devient l’athlète le plus rapide de l’histoire du sprint en établissant son tout premier record sur les 100 mètres. Il ne fera que conserver ce titre lors des JO de Beijing en 2008 avec le costume de grand favori. C’est justement en Chine que Bolt réalise l’incroyable performance de battre le record du monde successivement sur le 100m, le 200m et le 4x100m.

A partir de cet instant, il devient l’icône incontestée de l’athlétisme. En 2009 aux mondiaux d’athlétisme de Berlin, il établit deux nouveaux records du monde sur 100 et 200 mètres avec des chrono respectifs de 9,58 et 19,19. Aux championnats du monde de 2011, il connut un premier revers lorsqu’il fut disqualifié sur 100 mètres pour cause de mauvais départ. Cette terrible désillusion ne l’a pas empêché de remporter l’or sur les 200 mètres et sur le relai 4x100m. Aux jeux olympiques de 2012, il conserva ses trois médailles en remportant les trois disciplines du 100, du 200 et du relais 4x100m.  En 2013 et en 2015, il claque deux nouveaux triplés aux championnats du monde et s’inscrit désormais comme étant le plus grand sprinter de tous les temps.

Une carrière à jamais gravée dans l’histoire de l’athlétisme 

La carrière de Bolt ne s’est pas arrêtée en si bon chemin. En 2016 aux jeux de Rio, il réalise une fois encore un triplé légendaire sur les trois épreuves (100, 200, 4x100m). Cette performance qu’il vient de réaliser l’inscrit définitivement dans l’histoire du sprint.

Dans sa riche carrière de sprinter, Usain Bolt a tout remporté. Il détient jusqu’à présent le fameux record du monde sur les épreuves du 100 mètres et du 200 mètres. Il totalise à la fin de sa carrière onze championnats du monde et huit sacres olympiques, devenant ainsi la star incontestée du sprint au monde.

Ces athlètes femmes qui nous ont inspiré en 2021

Ces dernières années, la pratique du sport au féminin a exploré de nouvelles sphères. Cette pratique ne se limite plus désormais à un simple divertissement. En effet, de nombreuses athlètes femmes ont commencé à profiter de leur statut social pour plaider des causes nobles et ainsi créer un impact positif dans notre société. Elles sont devenues au fil des années, des femmes influentes et très inspirantes. Voici un zoom sur ces femmes athlètes qui nous ont marqué et inspiré en 2021.

Naomi OSAKA

Secretaría de Deportes, CC BY 4.0 https://creativecommons.org/licenses/by/4.0, via Wikimedia Commons

Naomi OSAKA, la championne japonaise, fait partie des femmes athlètes à avoir marqué et influencé l’année 2021. Cette métisse a surpris tout le monde du sport lors du tournoi de Roland Garros, édition 2021. Elle a en effet abandonné la compétition en déclarant forfait, car ne se sentant pas bien mentalement. Elle a fait cette annonce via un communiqué de presse dans lequel elle affirmait subir trop de pressions médiatiques. Elle a avoué que cela l’angoissait énormément. Toujours dans ce communiqué, elle a aussi confié avoir souffert d’une très longue et pénible dépression juste après l’US Open en 2018.

Naomi OSAKA est l’une des toutes premières athlètes à oser évoquer un sujet aussi tabou que la santé mentale dans le monde du sport. Et pourtant, de nombreux sportifs subissent en silence et quotidiennement, les affres de ce malaise. La jeune athlète a même participé au mouvement Black Lives Matter initié aux USA pour lutter contre les discriminations racistes aux Etats-Unis suite à la mort de Georges Floyd.  

Megan Rapinoe

Fervente militante de la cause LGBT et foncièrement contre la politique de Donald Trump, cette footballeuse internationale américaine est l’une des premières femmes lesbiennes à déclarer ouvertement son statut. Elle avait fait parler d’elle pour la première fois lors de la coupe du monde organisée en 2019 en France. Elle affirmait, après avoir éliminé la France en Quart de finale : “Vous ne pouvez pas gagner un tournoi sans gays dans l’équipe !”. Elle défend fermement la cause LGBT et se révèle être la voix des sans voix. Elle se bat contre toutes les formes de violences et de discriminations, surtout celles des minorités. Elle a également soutenu le mouvement Black Lives Matter et s’investit actuellement dans un autre mouvement, « Say Her Name » qui plaide la cause des femmes noires violentées par les policiers.

Simone Biles

Agência Brasil Fotografias, CC BY 2.0 https://creativecommons.org/licenses/by/2.0, via Wikimedia Commons

Simone Biles est une jeune athlète multi-médaillée de l’équipe nationale des USA. Elle fait partie des nombreuses athlètes ayant subi les violences et agressions sexuelles. Elle a fait parler d’elle pour la première fois en 2018, en dénonçant Larry Nassar, un médecin de l’équipe nationale pour violences et abus sexuels. Ce médecin a commis librement ses forfaits entre 1990 et 2016 sur plus de 200 athlètes, majoritairement mineures. Après des enquêtes approfondies, ce dernier a été arrêté et jugé.

Mais Simone Biles et certaines autres victimes ne se sont pas arrêtées là. Elles ont continué à dénoncer l’inaction des fédérations et de la police dans la lutte contre ce fléau. Une autre enquête a donc été rouverte et Simone Biles a même été écoutée avec d’autres victimes en septembre 2021.

Elle avait dû déclarer forfait pour certaines épreuves lors des JO de Tokyo, mais avec le soutien de tous, elle a finalement terminé en beauté la compétition.  

Courses running: peut-on parier sur les coureurs?

Parier sur le sport est une occasion idéale pour gagner très facilement beaucoup d’argent. Si la grande majorité des parieurs parient sur des sports très populaires comme le football, on arrive à se demander si cette pratique s’observe également dans le running. Est-il possible de parier sur les coureurs ? Quelles sont les conditions et dispositions à prendre avant de parier sur le running ?

Les conditions pour parier sur le running

Les dispositions à prendre pour parier sur le running sont les mêmes que celles en vigueur dans les autres sports. La toute première condition est de bien choisir son bookmaker. Pour cela, vous devez donc vérifier l’interface, l’ergonomie ainsi que la vitesse de téléchargement de la plateforme. Ensuite, vous devez procéder à la comparaison des avantages offerts, en l’occurrence les bonus. Ces différentes dispositions vous permettront de choisir le meilleur bookmaker pour vos mises. Analysez minutieusement tout l’éventail de possibilités que vous offre la plateforme, car le plus important est d’obtenir des gains intéressants. Ensuite, comparez les différentes côtes ainsi que les moyens de paiement afin de choisir la meilleure offre. Enfin, assurez-vous aussi que le bookmaker vous propose un service de pari en direct, car c’est très important.

Les différentes catégories de paris possibles au running

Contrairement au football et autres sports d’équipes, les paris sur le running ne sont pas très fréquents. Et pourtant, il existe de nombreux bookmakers qui proposent des paris sur cette discipline sportive. Ces bookmakers proposent même une multitude de manières de faire vos paris sur le running. Vous aurez la possibilité de choisir votre mode de pari selon vos envies, mais aussi et surtout, en fonction de vos compétences. Cependant, la meilleure astuce est de miser sur des runners qui sont désignés comme favoris. Ces derniers ont très souvent des côtes plus élevées. Il paraît donc plus aisé de gagner des paris sur le running que sur le foot, et pourtant, tout n’est pas si simple.

Avec des disciplines comme le running, rien n’est figé à l’avance. Il peut arriver que des athlètes que l’on positionne comme étant favoris, ne se retrouvent pas en tête de liste au départ de la course.

En athlétisme, plusieurs types de paris sont possibles. Vous avez par exemple la possibilité de parier sur le vainqueur d’une compétition de marathon ou sur le podium. L’autre option de pari en running est celle relative à la possibilité qu’un record soit battu lors d’une course.  De toutes les façons, il est nécessaire d’avoir des connaissances et des informations sûres avant de parier sur une option. Enfin, pour un début, il est conseillé de démarrer avec des cotes moins élevées.

Les informations supplémentaires à avoir avant de parier sur le running

L’une des spécificités des paris sur le running, c’est que les cotes attribuées aux coureurs sont la plupart du temps en hausse. Cette particularité prend également en compte les athlètes favoris, ce qui n’est souvent pas le cas dans les autres disciplines sportives. Avec cette possibilité, il est donc plus facile de miser sur des joueurs favoris tout en bénéficiant des meilleures cotes. De plus, en fonction du choix de votre bookmaker, vous pouvez bénéficier d’une offre bonus de bienvenue.

Enfin, même si les paris sur le running sont très rares, ces derniers offrent des possibilités très avantageuses et bénéfiques pour les parieurs.