La montée de la garoupe (épreuve 2010)


La montée de la Garoupe, première épreuve du calendrier des courses sur routes, une course de reprise pour digérer l’excédant de nourriture et de boissons durant ces fêtes de fin d’année. Arrivés très tôt comme dans nos habitudes sur le lieu de la course, nous nous dirigeons à la table des inscriptions pour récupérer nos dossards, malgré le peu de monde, environ 250 inscrits, il y a eu une petite pagaille pour trouver la bonne fille d’attente (les affichettes qui indiquaient la nature de l’inscription se trouvaient sous leurs feuilles de renseignements) pas facile pour l’athlète de les voir. Après plusieurs minutes d’attente inutile dans les différentes files, nous réussirons à avoir nos sésames, je ne vous cache pas que ça m’a légèrement agacé. Revenons à cette belle épreuve, ce dimanche matin 3 janvier il fait froid et le temps est légèrement ensoleillé, après un échauffement très poussé pour ne pas se claquer (cela serait dommage pour un début de saison), nous nous rendons vers la ligne de départ et soudain je m’aperçois que j’avais oublié de mettre sur ma poitrine mon dossard et en plus ma montre GPS était resté sur le toit de ma voiture. Je reviens sur mon histoire qui avait démarré plus tôt après les inscriptions, la puce je l’avait mise sur les mauvaises chaussures, et ensuite je suis retourné à la voiture récupérer mon GPS et  j’ai voulu épingler mon dossard, je vous le donne en mille,  j’avais accroché un de mes gants avec une épingle, la journée avait bien commencée pour moi. Nous retournons au départ, juste le temps de se mettre en queue de peloton et nous voilà parti en petites foulées vers la plage de la Salis, rien de méchant, parcours roulant et agréable le long de la mer, ensuite nous remontons par une route et des escaliers très casse-pattes jusqu’au phare du Cap, tout en haut se trouve un ravitaillement, on ne feras pas l’impasse car même avec ce froid on aura eu chaud dans cette côte. Après avoir repris des forces nous repartons de plus belle, cette portion est très vallonnée avec deux courtes montées qui font mal aux mollets, ensuite on finit tranquillement par une descente avec en fond de toile, la mer, les montagnes, nous franchirons la ligne d’arrivée sans trop de fatigue, ma montre GPS indique moins de 8km500 (pourtant annoncé 9km400), pour moi la matinée allait se terminer comme elle avait commencé, c’est-à-dire mal, (j’ai couru mais je ne figurais pas sur les résultats) il y a eu beaucoup d’erreur sur les classements  la faute à la puce. Une course sympa, dommage qu’il n’y a pas une épreuve pour les petits (pourtant il y avait la place et du temps), il manquait de l’animation avant, pendant et après la course, en conclusion, je pense que le secret d’une course bien réussi et attirante ne passe pas forcément par la remise des prix aux trois premiers de chaque catégorie, à méditer Messieurs les organisateurs.

JSD

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s